Le programme du 22..,

Nous vous attendons nombreux au concert « Carte Blanche à Dominique Joubert » qui se déroule le dimanche 22 septembre prochain, à 17h30, à l’Eglise de St Jean de Moirans.

Découvrez le programme en pièce jointe pour ces 75 mn de partage musical
…Et ne manquez pas la visite de l’orgue Silberman, qui vous sera dévoilé à l’issue de ce concert  donné à l’occasion des journées du Patrimoine.
Un verrre de l’amitié scellera cette journée inoubliable.
Musicalement vôtre,

  • Laudate Deum – Henry Purcell (1658-1695)

Canon à 3 voix

  • Prélude et fugue en sol mineur

Dietrich Buxtehude (1637-1707)

Orgue

  • E perché non m’uccIdete Agostino Steffani (1654-1728)

Duo de chambre pour soprane et ténor, sur un poème de Brigida Bianchi (1er mvt.)

Et pourquoi ne pas me tuer
Avec de tels yeux, impitoyables et ingrats,
Si, après avoir juré de me mettre à terre,
Vous ne pouvez vous résoudre à autre chose qu’à me faire souffrir ?
Et pourquoi ne pas me tuer ?    

E perché non m’uccidete,
Spietatissimi occhi ingrati,
Se a’ miei danni congiurati
Ch’io languisca risolvete?
E perché non m’uccidete?

  • Jesus Rex admirabilis

Giovanni Pierluigi da Palestrina (1525-1594)

Psaume liturgique – Arrangement pour 3 voix

Jésus roi admirable, et noble triomphateur
Douceur ineffable en tous nos désirs
Demeure avec nous Seigneur
Illumine nous de ta clarté
Chasse l’aveuglement de nos âmes
Remplis le monde de douceur
   

Jesu, Rex admirabilis  Et triumphator nobilisDulcedo ineffabilis Totus desiderabilis
Mane nobiscum Domine Et nos illustra luminePulsamentis caligine  Mundum reple dulcedine.

  • Plein Jeu de la deuxième Suite du IIème ton

Louis-Nicolas Clérambault (1676-1749) – Orgue

  • Fantaisie à 4 mains – Adolf Hesse (1809-1863) – Orgue
  • Alto Giove Nicola Porpora (1686-1768)

Aria d’Acis (Opéra «Poliferno » – Acte III)

Noble Jupiter, c’est ta grâce, ton mérite,
Le grand don d’une vie immortelle, Qui par un signe de toi me rend souverain    

Alto Giove è tua grazia, è tuo vanto,
Il gran dono di vita immortale,
Che il tuo cenno sovrano mi fa

  • Sonate parisienne à 4 mains Julien Bret (1974- ) Orgue
  • Salve Regina en Grégorien, d’après le ton solennel de Solesmes
  • Stabat Mater – Giovanni Battista Pergolesi

Cantate pour 2 voix (1er mouvement)

Figée de douleur, la Mère était là,
Toute en larmes, auprès de la croix ,
Alors que son Fils y était suspendu
 

Stabat Mater dolorosa
Juxta crucem lacrimosa
dum pendebat Filius

  • Concerto en Ut majeur du Prince de Saxe-Weimar, à 4 mains

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) – 1er mouvement

  • Stabat Mater Antonio Vivaldi (1678 -1741)

Cantate (1er mouvement – Largo)

  • Place à l’improvisation !

Dominique Joubert dans tous ses états…

  • Salve Regina Claudio Monteverdi (1567 -1643)

Motet pour 2 voix

Nous te saluons, Reine, mère de miséricorde, vie, douceur et notre espoir, nous te saluons ! Vers toi nous crions, fils d’Eve  exilés, vers toi nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes. Eh bien donc, ô notre avocate,
ces yeux miséricordieux qui sont les tiens, tourne-les vers nous ! Et Jésus, le fruit béni de ton sein, après cet exil, montre-le nous,
ô clémente, ô bienveillante, ô douce Vierge Marie !
 

 

Salve Regina, Regina Mater misericordiaie,

Vita dulcedo et spes nostra salve. Ad te

Clamamus ; Exules Fili Evae. Ad te

suspiramus gementes et flentes In hac

lacrimarum valle.

Eia ergo advocata nostra Illos tuos

misericordes oculos ad nos converte.

Et Jesum benedictum fructum

ventris tui. Nobis post Exilium ostende.

O Clemens, O dulcis, O Maria !

                                 



  • Laudate Deum – Henry Purcell (1658-1695)

Canon à 3 voix

  • Prélude et fugue en sol mineur

Dietrich Buxtehude (1637-1707)

Orgue

  • E perché non m’uccIdete Agostino Steffani (1654-1728)

Duo de chambre pour soprane et ténor, sur un poème de Brigida Bianchi (1er mvt.)

Et pourquoi ne pas me tuer
Avec de tels yeux, impitoyables et ingrats,
Si, après avoir juré de me mettre à terre,
Vous ne pouvez vous résoudre à autre chose qu’à me faire souffrir ?
Et pourquoi ne pas me tuer ?    

E perché non m’uccidete,
Spietatissimi occhi ingrati,
Se a’ miei danni congiurati
Ch’io languisca risolvete?
E perché non m’uccidete?

  • Jesus Rex admirabilis

Giovanni Pierluigi da Palestrina (1525-1594)

Psaume liturgique – Arrangement pour 3 voix

Jésus roi admirable, et noble triomphateur
Douceur ineffable en tous nos désirs
Demeure avec nous Seigneur
Illumine nous de ta clarté
Chasse l’aveuglement de nos âmes
Remplis le monde de douceur
   

Jesu, Rex admirabilis  Et triumphator nobilisDulcedo ineffabilis Totus desiderabilis
Mane nobiscum Domine Et nos illustra luminePulsamentis caligine  Mundum reple dulcedine.

  • Plein Jeu de la deuxième Suite du IIème ton

Louis-Nicolas Clérambault (1676-1749) – Orgue

  • Fantaisie à 4 mains – Adolf Hesse (1809-1863) – Orgue
  • Alto Giove Nicola Porpora (1686-1768)

Aria d’Acis (Opéra «Poliferno » – Acte III)

Noble Jupiter, c’est ta grâce, ton mérite,
Le grand don d’une vie immortelle, Qui par un signe de toi me rend souverain    

Alto Giove è tua grazia, è tuo vanto,
Il gran dono di vita immortale,
Che il tuo cenno sovrano mi fa

  • Sonate parisienne à 4 mains Julien Bret (1974- ) Orgue
  • Salve Regina en Grégorien, d’après le ton solennel de Solesmes
  • Stabat Mater – Giovanni Battista Pergolesi

Cantate pour 2 voix (1er mouvement)

Figée de douleur, la Mère était là,
Toute en larmes, auprès de la croix ,
Alors que son Fils y était suspendu
 

Stabat Mater dolorosa
Juxta crucem lacrimosa
dum pendebat Filius

  • Concerto en Ut majeur du Prince de Saxe-Weimar, à 4 mains

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) – 1er mouvement

  • Stabat Mater Antonio Vivaldi (1678 -1741)

Cantate (1er mouvement – Largo)

  • Place à l’improvisation !

Dominique Joubert dans tous ses états…

  • Salve Regina Claudio Monteverdi (1567 -1643)

Motet pour 2 voix

Nous te saluons, Reine, mère de miséricorde, vie, douceur et notre espoir, nous te saluons ! Vers toi nous crions, fils d’Eve  exilés, vers toi nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes. Eh bien donc, ô notre avocate,
ces yeux miséricordieux qui sont les tiens, tourne-les vers nous ! Et Jésus, le fruit béni de ton sein, après cet exil, montre-le nous,
ô clémente, ô bienveillante, ô douce Vierge Marie !
 

 

Salve Regina, Regina Mater misericordiaie,

Vita dulcedo et spes nostra salve. Ad te

Clamamus ; Exules Fili Evae. Ad te

suspiramus gementes et flentes In hac

lacrimarum valle.

Eia ergo advocata nostra Illos tuos

misericordes oculos ad nos converte.

Et Jesum benedictum fructum

ventris tui. Nobis post Exilium ostende.

O Clemens, O dulcis, O Maria !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s